Concert Kwalunga Quartet à Bourges le 24 mars 2019

Plus d'infos sur le concert Kwalunga Quartet à Bourges

Trois musiciens aux trajectoires multiples (Lameck Macaba, guitare/chant ; Romain Lécuyer, contrebasse ; Pyzeca, percussions), diablement affutés, se retrouvent pour une proposition musicale inédite et puissante.

Le trio (deux brésiliens, un français) va puiser à la source de ‘claves' ancestrales originaires d'Angola pour créer en langue Kimbundo ou Kikongo (Angola) et en Portugais du Brésil des chansons dont l'élaboration harmonique doit à la samba et à la bossa comme au jazz.

Lameck Macaba (guitare, chant, compos) originaire de São Paulo, de parents angolais, est un peu l'instigateur de ce projet de reconnexion entre le Brésil bantu et la clave originelle de la terre mère africaine. Guitariste funky en diable et tisseur avec son partenaire contrebassiste d'harmonies élaborées, il signe la plupart des compos et des textes. Romain Lécuyer, contrebassiste hors-cadres passé par le jazz, les musiques improvisées et le hip hop est un des pivots de la scène tango contemporaine. Il est le catalyseur de la formule. Avec une profondeur de son doublée d'une qualité d'attaque rare sur l'instrument il emmène le jeu contrebasse/guitare vers des sommets quasi-fusionnels. Pyzeca, percussionniste originaire de l'état du Piaui (Nordeste brésilien), maître ès-rythmes afro-brésiliens, assure à l'ensemble l'assise indispensable avec fermeté et subtilité. En solo, au chant et au cajon, il est aussi le maître du retour à la respiration essentielle.

« BANTU VIVIDO » : c'est inspiré et concis, c'est simple et complexe, c'est tissé serré et respirant, c'est dense et dansant. C'est le premier enregistrement de KWALUNGA. Sur scène, le trio devient quartet avec l'arrivée de la chanteuse, flûtiste et joueuse de petites percussions Romane Deconfin.

Lameck MACABA Guitare/chant

Romain LECUYER Contrebasse

PYZECA Percussions

Romane DECONFIN Chant/flûte